Mission éducative

L’ESAT Les Ateliers Cité-Jardins est une structure d’accueil avec une double mission : de production et d’aide médico-sociale.

La mission sociale à l’ESAT de Suresnes a pour objectif d’accompagner les travailleurs dans leur épanouissement au travail, de les aider dans l’accomplissement de leur projet professionnel.

Elle se doit de les mener dans une démarche d’autonomie, au sein de l’ESAT et dans le cadre du travail, mais aussi orientée vers l’extérieur de l’ESAT, dans les meilleures conditions de sécurité.

Cette mission s’articule autour d’un pôle éducatif composé :

D’une équipe encadrante : les moniteurs d’ateliers

Ils encadrent collectivement dans chaque atelier le groupe de travailleurs en situation de handicap dans l’activité proposée (conditionnement, blanchisserie/repassage, plateau technique, conciergerie d’entreprise,  espaces verts…).

Ils adaptent individuellement  le travail  afin de développer leurs compétences et valoriser leur autonomie.

Concrètement, en fonction du handicap (mental, psychique, social…), le moniteur adapte le travail au rythme du travailleur, à sa mesure, à sa portée (mise en place de procédures, outils facilitateurs…) tout en garantissant un travail de qualité, professionnel.

Le moniteur participe une fois par an, avec l’équipe médico-éducative,  à l’actualisation du projet individuel de la personne (PAAIP), temps d’échange privilégié où le travailleur peut exprimer ses besoins et ses désirs pro et extra, et en permettre la réalisation.

 D’une équipe médico-éducative :

Composée d’un cadre éducatif, d’un éducateur spécialisé en charge de l’insertion et d’une psychologue.

Ils interviennent sur une prise en charge individuelle, lors d’entretiens en vue du projet individuel de la personne, lors d’entretiens « relation d’aide », soutien professionnel, prévention des risques psycho-sociaux, de re-cadrage en cas de nécessité.

Cette équipe participe à développer des partenariats de proximité pour favoriser l’inclusion, le lien social  et faire connaître et re-connaître le savoir- faire (capacités professionnelles) des personnes handicapées au cœur de la cité comme des citoyens à part entière pouvant être acteur de leur ville.

Des réunions d’équipe ont lieu :

Tous les jeudis à 16h30 pour faire le point sur la semaine écoulée, les difficultés rencontrées, les avancées sur les sujets en cours, le suivi des usagers, des infos diverses  et surtout permettre à l’équipe de croiser ses regards pour favoriser l’approche la plus globale de la personne accueillie.

Une fois par mois,  pour approfondir certains sujets (semaine du handicap… suivi des activités… partenariats, chantier en cours…).

 

Les activités de soutien & formations :

Des activités de soutien et des formations professionnelles et éducatives, sont organisées continuellement afin de permettre aux travailleurs de maintenir les acquis ou d’augmenter les compétences.

Exercices de motricité physique, de concentration, d’acquisitions scolaires, de vie pratique…

Formations sur l’hygiène, les réseaux sociaux, la bureautique…

Procédures d’admission

Pour être admis à l’ESAT, il est indispensable :

  • Avoir au moins 20 ans.
  • Remplir une des 2 conditions : avoir une capacité de travail qui ne dépasse pas le 1/3 de celle d’une personne valide, avoir une capacité de travail supérieure ou égale au 1/3 de la capacité d’une personne valide et avoir besoin d’un ou plusieurs soutiens médicaux, éducatifs, sociaux ou psychologiques.
  • Avoir la Notification d’Orientation en ESAT de la MDPH

 

La personne doit ensuite envoyer son CV et une lettre de motivation pour expliquer les raisons de son envie de travailler dans tel ou tel atelier.

Si il y a de la place dans l’ESAT, un entretien sera mené avec la Cadre éducatif pour organiser un stage afin de pouvoir observer concrètement si le travail de l’atelier plait à la personne et si la personne peut s’intégrer, avec/sans aide, à l’ESAT et à l’activité.

A la fin du stage, en fonction des places disponibles, la personne pourra être admise, ou à défaut sera orientée vers un autre ESAT ou une autre activité plus propice.

 

Statut du travailleur

L’ESAT est un établissement médico-social financé par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Ce n’est donc pas une entreprise.

Quelques particularités de ce statut :

  • Le travailleur en ESAT a le statut d’ « usager » d’un établissement médico-social, régit par le Code d’Action sociale et des familles.                                                                                         Ce n’est pas un « salarié » au sens du Code du travail.
  • Il ne signe pas un « contrat de travail », mais un « Contrat de Soutien et d’Aide par le Travail).
  • Les travailleurs ne sont pas représentés par des Délégués du personnel, mais par un Conseil de la Vie Sociale (CVS).
  • Il ne touche pas un « salaire » mais une « rémunération garantie » composée d’une part financée par l’ETAT à hauteur de 50% du SMIC et d’une part financée par l’ESAT.

L’AAH vient compléter cette rémunération.

 

Néanmoins, certaines règles sont identiques : Hygiène, sécurité, médecine du travail, la durée de travail, les congés.